-25% sur les chocolats de Pâques avec le code : CHOCOADDICT !
Livraison Chronopost offerte dès 100€ d'achat !
Chargement en cours...
Les origines de la Saint Valentin

Les origines de la Saint Valentin

Découvrir nos idées cadeaux Saint Valentin

Les origines de la Saint Valentin

Certains l’attendent impatiemment pour donner et recevoir des preuves d’amour, d’autres redoutent sa venue porteuse de mélancolie : la Saint Valentin met les amoureux à l’honneur chaque 14 février et réchauffe cette froide journée d’hiver de ses mots doux et de ses tendres attentions. Les couples s’y offrent des cartes ornées de déclarations à cœur ouvert, des fleurs, des chocolats fins ou d’autres cadeaux et gourmandises. 

 

Si cette fête est aujourd’hui largement célébrée à travers le monde et porte avec elle son lot de symboles et superstitions, qu’en est-il de sa signification et de ses origines dans l’histoire ? Entre racines chrétiennes, fêtes païennes et phénomènes naturels, partons ensemble sur les traces des origines de la Saint Valentin. 

Mais qui est donc ce Valentin ?

Dans la Rome antique, aux alentours du 3ème siècle régnait Claude II, un empereur et chef de guerre tyrannique connu pour son cœur de pierre. Ayant constaté que les hommes mariés, désireux de rester auprès de leur épouse et leurs enfants, étaient moins volontaires que les autres pour s’engager dans l’armée, il décida d’interdire tout mariage dans son empire. Seul un prêtre nommé Valentin de Terni prit le risque de braver ces ordres et continua en cachette d’unir les amoureux par les liens du mariage. Quand l’empereur romain eut vent de cette transgression, il ordonna son exécution. 

 

Selon la légende, c’est ce pauvre Valentin qui perdit la vie au nom de l’amour et fut canonisé par le pape en 498. Il est célébré le 14 février, conjointement à 3 autres saints martyrs nommés Valentin. Ce n’est qu’en 1496 que le pape Alexandre VI fait officiellement de Valentin de Terni le saint patron des amoureux. 

Saint Valentin et Lupercales : Les origines païennes

Si nombreuses fêtes chrétiennes ont été instaurées à des dates qui accueillaient déjà d’autres célébrations, ce n’est pas un hasard. Le passage des Lupercales à la Saint Valentin illustre parfaitement ce phénomène. 

 

Avant même la formation de Rome était déjà célébrée une fête païenne du nom de Lupercales, en l’honneur du dieu Faunus. Dans la mythologie romaine, Faunus était le dieu des terres rurales (champs, prés, forêts…). Ces festivités qui prenaient place du 13 au 15 février autour du mont Palatin avaient pour objectif d’apporter purification et fécondité au peuple. Pour y parvenir, les païens entreprenaient divers rituels visant à encourager la reproduction, entre sacrifices et courses effrénées rythmées de coups de lanières qui devaient favoriser le bon déroulement des grossesses chez les jeunes filles. 

 

A l’avènement de la religion chrétienne, ces rituels parurent pour le moins scabreux et l’histoire raconte que Jules César aurait essayé de changer la tournure de cette fête pour la rendre plus conforme à la société monothéiste, en vain. Jusqu’au jour où, en 494, le pape Gélase Ier mit définitivement fin à cette tradition. Pour remplacer cette fête de début d’année, il décida de faire du 14 février le jour de célébration de Saint Valentin, qui ne se défit pas totalement de la connotation d’union et de fécondité qui caractérisait la fête païenne.

 

Alors cela signifie-t-il que les Romains et Romaines s’échangeaient déjà des baisers de velours en cette journée du 14 février ? Comment sommes-nous passés des sacrifices païens aux roses rouges et aux mots d’amour ? 

La fête des tourtereaux

Si l’histoire laissait déjà présager un avenir romantique à cette journée d’hiver, c’est dans les écrits datant de l’Angleterre médiévale que l’on retrouve les premières mentions de la Saint Valentin en lien direct avec l’amour. C’est en parcourant des documents du 14ème siècle que l’on peut retracer la signification de ce mythe selon les poètes anglais. 

 

En effet, le 14 février ne serait autre que le début de la saison des amours pour les oiseaux. Ainsi, tous commencent à chanter et à exécuter leur parade nuptiale afin de séduire un partenaire et peut-être former un couple de “lovebirds”, l’équivalent de ce que le français appelle des tourtereaux. Ce phénomène naturel allié aux éléments historiques de cette date contribuent, année après année, à construire l’ensemble des croyances et coutumes qui entourent la Saint Valentin telle qu’elle est aujourd’hui. 

 

De nos jours, la Saint Valentin est une véritable institution dont les couples profitent pour redoubler d’attentions l’un envers l’autre, et surtout, pour prendre le temps de se prouver leur amour. C’est un jour privilégié pour les demandes en mariages, les annonces de grossesse et les plans sur la comète. Des milliers de cartes et cadeaux sont envoyés à travers le monde ; les roses rouges - emblèmes de l’amour passionnel - recouvrent les devantures des fleuristes ; macarons et chocolats, gourmandises généreuses, délicates et sensuelles, s’offrent et se dégustent entre bien-aimés sans modération.

 

Pour honorer cette tradition et offrir un moment de plaisir raffiné à votre partenaire en cette occasion privilégiée, découvrez notre sélection spéciale d’idées cadeaux pour la Saint Valentin.

← 7 idées de cadeaux gourmands pour la fête des grands-mères Nos 4 idées pour un cadeau d’entreprise haut de gamme →