Livraison Chronopost offerte* dès 100€ d'achat
Tote Bag offert dès 120€ d'achat avec le code : TONIC
La différence entre praline, praliné et pralin

Culture du cacao : d'où vient le chocolat ?

Découvrez nos produits chocolatés

CULTURE DU CACAO : LE CACAOYER, L'ARBRE AUX FÈVES MAGIQUES

La production du cacao est un processus très long et fascinant, que nous devons à un arbre nommé le cacaoyer. Cette espèce tropicale doit être très bien entretenue afin de produire ces fameuses fèves de cacao que nous transformons ensuite en chocolat. La culture du cacao implique tout un cheminement, qui comprend la maturation de plusieurs tonnes de fèves de cacao. Nous vous expliquons tout dans cet article.

Culture du cacao : d’où vient le chocolat ?

Savez-vous d’où vient le chocolat ? Ce mets gourmand, que l’on peut déguster de plusieurs façons différentes, nous vient à la base du cacao, produit par un arbre : le cacaoyer, ou theobroma cacao. Cet arbre d’une dizaine de mètres, originaire d’Amérique Centrale et tropicale, porte à la fois ses fleurs et ses fruits, les cabosses, sur ses branches et son tronc. Domestiqué il y a plus de 3 000 ans, le cacaoyer a traversé les siècles et est devenu aujourd’hui la source mondiale de nos gourmandises les plus savoureuses. Ses fleurs, qui poussent en petits bouquets, sont pollinisées par des moucherons : seulement 1% d’entre elles deviendront des cabosses contenant plusieurs dizaines de fèves de cacao, qui seront ensuite récoltées pour en faire du chocolat.

Un cacaoyer vit entre 30 à 50 ans, ses fruits apparaissent au bout de 5 ans et il peut en produire jusqu’à 350 kg par an. Cependant, aujourd'hui, le cacaoyer est menacé d’extinction à cause de la déforestation et la pollution.

Chocolat noir à la Fleur de Sel
Chocolat noir à la Fleur de Sel
8,00 €
15 fabuleux pralinés
15 fabuleux pralinés
29,00 €
Assortiment de 4 barres praliné
Assortiment de 4 barres praliné
16,00 €

Culture du cacao : quelles sont les conditions idéales ?

Un équilibre climatique entre chaleur et pluie

Pour que le cacao soit cultivé correctement, plusieurs conditions sont nécessaires à son évolution dans un climat sain et pour qu’il donne ses plus beaux fruits.

Premièrement, le cacaoyer doit impérativement pousser dans un climat humide avec une chaleur constante : la température optimale pour que le cacaoyer grandisse est de 25°C, et les pluies doivent y être assez abondantes étant donné ses besoins en eau.

Cet arbre nécessite également de l’ombre, d’où le fait qu’on le retrouve souvent sous des arbres plus hauts que lui.

Pour toutes ces raisons, on retrouve notamment le cacaoyer dans des régions tropicales, notamment en Amazonie, mais aussi dans des pays d’Afrique tels que la Côte d’Ivoire.

Les menaces du cacaoyer malgré un bon équilibre climatique

Même si toutes les conditions climatiques sont réunies pour le bon développement de votre cacaoyer, il faut cependant rester vigilant quant aux parasites pouvant infester la plante et ainsi lui causer des maladies, notamment virus de la pousse de cacao gonflé, la Galle du collet, l’Anthracnose et bien d’autres.

Culture du cacao : quelles sont les différentes étapes ?

La plantation du cacaoyer

Si vous souhaitez devenir producteur de cacao, sachez que la plantation du cacaoyer peut se faire toute l’année. Vous devrez juste décider si vous le cultivez en serre ou en extérieur : à noter qu’il est impossible de cultiver un cacaoyer hors serre si vous ne vivez pas dans un environnement respectant les conditions citées précédemment. Il faudra lui trouver un endroit à la fois lumineux et ombragé, pour éviter que la chaleur des rayons du soleil n'abîme pas votre arbre. En serre comme en extérieur, la meilleure solution serait donc de le planter sous d’autres espèces d’arbres plus hauts, sans négliger l’utilisation d’un bon terreau nutritif et retenant bien l’humidité pour le sol de l’arbre.

L’entretien du cacaoyer

Le cacaoyer doit être arrosé le plus régulièrement possible ; il est important que la terre dans laquelle il pousse ne soit pas sèche. En serre, il est primordial de créer une ambiance tropicale pour que le cacaoyer se sente dans son environnement : cela passe notamment par la vaporisation du feuillage. Une atmosphère humide est déterminante dans l’évolution du cacaoyer.

La récolte du cacao

La récolte du cacao survient seulement au bout de 5 ans. Ses milliers de fleurs produiront seulement quelques cabosses (environ 80 par an), à l’intérieur desquelles on trouve des fèves entourées de mucilage, une pulpe sucrée et blanche.

Les périodes les plus propices à la maturation des cabosses sont novembre-mars et mai-juillet. C’est une fois que les cabosses changent de couleur, c’est à dire quand elles deviennent jaunes ou rouge, que la récolte a lieu.

Ensuite, le processus de production du chocolat est loin d’être fini. Les fèves sont extraites des cabosses et doivent fermenter pendant une semaine, afin de développer les arômes du cacao. Ensuite, il faut faire sécher les fèves de cacao au soleil ou sous rampe infrarouge jusqu’à deux semaines : c’est seulement après cette étape que le cacao pourra être transformé, artisanalement ou industriellement, en chocolat.

Tout savoir sur la différence entre la terrine et le pâté →