*Tote Bag offert dès 85€ avec le code LAPLAGE !
*Offre exclusive 2 = 3 avec le code SUMMER21 !
Chargement en cours...
Les différents types de thés et infusions

Les différents types de thés et infusions

Découvrez notre sélection de thés

LES DIFFERENTS TYPES DE THES ET INFUSIONS : THE VERT, THE NOIR, ROOIBOS…

Pour notre plus grand plaisir, il existe une multitude de types de thés et infusions, dont les origines géographiques et végétales, méthodes de fabrication et arômes se déclinent pour satisfaire les palais les plus exigeants. Thés vert, noir, bleu et blanc, camomille, verveine ou rooibos : plongez dans l’univers des différentes sortes de thés et infusions.

En toutes saisons et en toutes occasions, le plaisir de savourer une tasse de thé ou une infusion ne perd jamais de son intensité. Saveurs fumées, fruitées, amères, boisées, sucrées, affirmées ou infiniment subtiles, c’est de cette richesse entre les différentes sortes de thés et infusions que provient leur succès à travers le monde. Bien plus qu’une simple boisson, chaque plante et chaque procédé de fabrication fait de l'élixir final une expérience unique.

S’il est nécessaire d’être expert en thé pour le fabriquer, nul besoin de s’y connaître pour le déguster. Pourtant, au milieu de tous ces types de thés, il est parfois difficile de faire son choix. Du thé vert aux infusions en passant par le rooibos et le thé Oolong : si vous vous demandez quel thé choisir, poursuivez votre lecture.

Choisir son thé : thé vert, thé blanc, thé bleu, infusion verveine...



Thé vert

Commençons notre découverte des différents types thés par celui qui est sur toutes les lèvres et dans toutes les tasses : le thé vert. Originaire de Chine, où il est aujourd’hui consommé en grandes quantités, le thé vert doit sa popularité à son goût délicat, mais aussi à ses nombreuses vertus : allié minceur, nectar de bonne humeur, anti-diabète et maladie cardio-vasculaires…

Si cette boisson offre tant de bienfaits, c’est parce qu’elle est obtenue selon un procédé bien particulier. L’oxydation naturelle des feuilles est interrompue après la cueillette , ce qui permet au thé de conserver ses catéchines, les molécules responsables de ses vertus antioxydantes.

Le thé vert s’accorde à merveille avec les notes fruitées du citron ou de la fraise, avec la saveur exotique enivrante du jasmin ou avec le charme suave de la rose et du litchi.

Thé noir

Pourtant issu de la même plante que le thé vert, le thé noir en est bien différent. En effet, le thé noir est obtenu par l’oxydation complète des feuilles de théier. Il est le thé le plus vendu en Occident, un succès qu’il doit notamment à sa longue conservation et à ses nombreux mariages savoureux avec d’autres plantes et fruits.

La méthode de fabrication précise du thé noir varie selon les usages, mais elle peut être résumée ainsi : les feuilles de thé sont roulées et brisées, puis entreposées dans une pièce chaude et humide jusqu’à obtenir une oxydation totale, ce qui donne au thé sa fameuse couleur noire.

Il se décline en une vaste palette aromatique suivant son origine : Darjeeling, Ceylan, Earl Grey, Chaï… et se marie allègrement aux saveurs fruitées de la pomme ou de la fraise, comme aux saveurs florales de la rose ou de l’hibiscus. 

Thé bleu (Oolong)

Le thé bleu ou thé Oolong est un type de thé semi-oxydé très apprécié en Chine et à Taïwan. Il se situe à mi-chemin entre le thé vert et le thé noir en termes d’oxydation, mais son processus de fabrication est plus long. Les feuilles sont cueillies puis flétries au soleil avant d’être brassées dans une pièce chaude et humide, c’est à ce stade de la production que l’oxydation partielle s’opère.

Mais cette dernière est interrompue par une manœuvre propre au thé bleu, qui lui confère son arôme subtil de noisette : la torréfaction. Enfin, les feuilles sont roulées et séchées. Ces notes uniques de fruit à coque forment notamment une alliance exquise avec le chocolat.

Thé blanc

Prisé des connaisseurs, le thé blanc séduit par sa finesse et fascine par sa rareté. Traditionnellement produit dans la provine chinoise de Fujian, le thé blanc Paï Mu Tan ne subit qu’une infime transformation entre sa cueillette et sa consommation. Ses feuilles ne sont pas roulées mais simplement séchées au soleil.

Ainsi, les feuilles et bourgeons utilisés dans la fabrication de ce type de thé subissent une oxydation plus lente et naturelle que les autres types de thé. C’est un thé de printemps vivant et pur dont les arômes et l’aspect varient au fil des récoltes, du temps et de son conditionnement.

Rooibos

Le rooibos est souvent apparenté au thé, pourtant, il n’est pas issu des feuilles de théier, mais d’un arbuste endémique d’Afrique du Sud dont il tient son nom. L’infusion des feuilles de rooibos donne une boisson aux reflets rouges-bruns, ce qui lui vaut parfois l’appellation abusive de “thé rouge”, désormais interdite pour la confusion qu’elle créée avec le surnom que donnent les Chinois au thé noir.

Le rooibos est apprécié pour ses saveurs et ses vertus thérapeutiques, notamment en Afrique du Sud, son pays d’origine, où il est communément dégusté avec du lait concentré et du sucre. Il ne contient pas de caféine, ce qui en fait un breuvage idéal pour les amateurs de thé sensibles aux effets de cette substance.

Associé à d’autres plantes et fruits tels que la lavande, la menthe, la camomille, l’ananas, la fleur d’oranger ou la fraise, il se retrouve dans de délicieuses infusions bénéfiques.

Infusions

On appelle infusion toute boisson autre que le thé issu de l’immersion d’une préparation végétale dans l’eau chaude. Il en existe une immense variété, et de nouvelles sont introduites tous les jours. Plantes, fleurs, fruits, épices, la nature regorge de ressources toutes plus vertueuses les unes que les autres. Parmi cette infinité de choix et de combinaisons possibles, certaines infusions phares ont toujours la vedette :

L’infusion tilleul menthe, qui brille par ses arômes réconfortants et ses vertus calmantes et digestives, la camomille, légèrement amère à l’action apaisante, ou encore la verveine, avec ses notes acidulées et ses célèbres bienfaits sur la digestion.

Ce guide des thés vous a donné l’eau à la bouche ? Découvrez notre sélection de thés et infusions finement parfumés, conçus par les experts de la maison Fauchon.

← Pourquoi mange-t-on du chocolat à Pâques ? Recette riso aux truffes →